bandeau

anciennement Entretiens de Millançay

Les Entretiens de Sologne 2014 ont eu lieu
les 26 – 27 et 28 septembre 2014

 dans l’écrin de verdure de Chaumont-sur-Loire,
où se déroule chaque année
le Festival International des Jardins.

La marraine de cette 23è édition fut Coline Serreau

 Le thème  : « LA FORÊT QUI POUSSE… »

Domaine de Chaumont-sur-Loire : Conférences du vendredi 26 septembre
& Festival International des Jardins


Le 2ème diaporama est en construction…: La Gendronnière : Conférences – spectacles et repas

à venir aussi :  les vidéos des conférences filmées par Sikana.

Nous avons exploré cette forêt qui pousse sous tous ses aspects :
L’arbre pilier de l’écosystème, dont on découvre toujours plus de nouvelles aptitudes et de possibilités, les bienfaits apportés par l’arbre y compris en agriculture, ses vertus médicinales et  l’interrelation entre l’homme et l’arbre,

mais aussi, «  la forêt d’initiatives… qui pousse actuellement, et de plus en plus vite, dans nos villes et dans nos campagnes » : L’essor des Incroyables comestibles (Incredible Edible), Femmes semencières, Slow Food, Slow Money, Nouveaux circuits de distribution (La Ruche qui dit Oui), le Mouvement des Colibris etc. et aussi les voies qui s’ouvrent vers de nouveaux modes de gouvernance …

 «  Que le fracas de l′arbre qui s’effondre…
ne fasse pas oublier le murmure de la forêt qui pousse  »

 
L’ éditorial de Philippe Desbrosses :

Je suis tenté d’écrire à la manière rapide des messages SMS :

                       OUVAT’ON ?

Après « Plus Belle la Crise »(1) qui nous ouvrait des horizons riches de promesses sur l’opportunité de changer de modèle… l’étau se resserre de semaine en semaine sur les promoteurs d’une croissance en désarroi, jusqu’à extinction finale si nous continuons à ne pas comprendre.

Il convient donc de poursuivre la réflexion. Nous n’allons pas nous laisser aseptiser et rapetisser par la Pensée Unique, celle du « Grand Marché » où tout se vend et tout s’achète, où la vie se résume à l’aptitude à faire des « affaires »…mais nous allons suivre l’exemple de la forêt qui pousse et qui vit pour le bien-être commun des créatures qui la composent. En fonctionnant sur le modèle du don et de la réciprocité  les mycorhizes(2) ne facturent pas leur service à l’arbre qui les abrite et l’arbre ne facture pas les services qu’il rend à l’ensemble de l’écosystème…
Comment est-ce possible ? Aucun intermédiaire, aucun spéculateur ne prélève sa dîme et pourtant ça marche !

Nous serons bientôt 9 milliards de terriens qui veulent tous jouir du même niveau de vie. Quoi de plus normal dans un monde qui se déclare « équitable » sauf que la débauche de gaspillage qui accompagne cet objectif est sans issue pour le genre humain.

Notre existence a-t-elle un sens ? et si oui quel est-il ?

Le philosophe Denis MARQUET (3) nous explique que dans notre culture « scientifique » il est préférable de «savoir ce que l’on fait» sous peine d’être suspecté de désordre mental.
Mais si nous savons ce que nous faisons, alors nous ne faisons que ce que nous savons… Cela signifie que nous limitons notre action à ce que notre mental a pu penser d’avance. Nous ne pouvons donc nous laisser ni surprendre ni inspirer.
De même, nous ne sommes capables de vouloir que ce que nous savons.
Or il n’y a de savoir que du passé ou de ce qui répète le passé.

En conséquence, nous vouons nos actes à la répétition; nous leur interdisons d’ouvrir sur du nouveau, nous les fermons à toute créativité…C’est l’effet pervers de la pensée scientifique, devenue dogmatique et l’explication de l’état de nos sociétés matérialistes en rupture avec la nature.

Les Entretiens de Sologne réuniront cette année encore,
pendant trois jours, plus de 50 intervenants de réputation internationale qui ont pour vocation de penser librement et d’offrir des voies transversales à la résolution de la crise.

La phase de chaos apparent que nous observons actuellement est le passage obligé vers la renaissance d’un nouvel équilibre.
C’est évidemment douloureux mais inéluctable et magnifiquement illustré par la métaphore de l’arbre, en fin de vie, qui s’effondre dans un fracas assourdissant mais n’arrête pas pour autant le murmure de la forêt qui pousse…

La forêt qui pousse est là, partout sous nos yeux,  avec ces multiples initiatives citoyennes qui foisonnent discrètement autour de nous et montrent une jeunesse brillante, généreuse, altruiste qui réinvente le monde au quotidien et retrouve le sens commun de notre existence terrestre.

Philippe Desbrosses
Président d’Intelligence Verte

Notes :
(1) « Plus Belle la Crise » était le thème des Entretiens 2013.
(2)  Les  mycorhizes sont des champignons qui vivent en symbiose avec l’arbre hôte dans un mécanisme d’entraide.
(3) Denis Marquet, philosophe : http://denismarquet.com/

 

« à mesure que nous continuons à liquider les actifs naturels du monde,
à la poursuite de ce que nous appelons le « progrès »,
les nombreux défis sociaux que nous espérions résoudre par la croissance économique : pauvreté, stress, mauvaise santé,
sont tous en augmentation »

Charles Windsor Prince de Galles

 

 Tous les détails des Entretiens 2014
sont à
l’onglet PROGRAMME


Les Jardins de Chaumont sur Loire

Comme les Entretiens de Sologne ,
Le Festival des Jardins de Chaumont sur Loire a vu le jour en 1992.

L’histoire du Festival

 


 Retour sur…

Les Entretiens de Sologne  2013
11 , 12 et 13 Octobre 2013

TOUTES LES VIDEOS

filmées par SIKANA, QUI OEUVRE À LA DIFFUSION DES SAVOIR-FAIRE,
pour un partage gratuit par tous et pour tous à travers le monde.

« PLUS BELLE LA CRISE !

SAVOIR – FAIRE … FAIRE CONFIANCE … »

à nous de jouer !

Nous changeons de paradigme, nous changeons de perspective.
Les Entretiens de Sologne cette année se veulent être un creuset d’idées, d’initiatives et de témoignages pour faire face aux bouleversements qui s’annoncent.

Nous voulons faire d’une « crise » qui nous paralyse,
une opportunité qui nous dynamise.

L’ éditorial de Philippe Desbrosses :

Les Entretiens de Sologne  2013 
                        ou le rêve d’une mutation.

L’étymologie, dans  plusieurs langues anciennes, donne un sens commun à
« crise »  et « opportunité ».

De toute part, nous prenons conscience de la multiplicité des crises systémiques qui affectent l’écosystème terrestre et notre modèle de civilisation industrielle.

Tous les domaines de la vie quotidienne sont atteints, et les conséquences sont préoccupantes pour le climat, les ressources et la paix civile…
L’autonomie des territoires, les habitats, l’innovation, la démocratie, la biodiversité, la citoyenneté, le partage du travail et le développement local sont autant de priorités à réinventer dans cette situation d’urgence qui requièrt notre engagement collectif.

Nous pouvons décider ensemble de franchir une étape essentielle et de passer à l’action en nous réappropriant le pouvoir sur nos vies et sur nos ressources et en   co-créant notre avenir commun.

2013… nous sommes déjà dans l’ambivalence du « Monde d’Après ». Nous voyons naître des projets de villages en transition, de villes expérimentales pour des communautés intergénérationnelles en quête de sens, de solidarité, de partage, de sécurité alimentaire. Nous voulons explorer maintenant les champs de l’innovation, de l’autonomie, de la créativité, de la responsabilité citoyenne, de l’économie sociale, de la gouvernance équitable…

Pouvons-nous atténuer les conséquences de la grande mutation qui s’opère sous nos yeux ?  L’effondrement de pans entiers de l’économie mondialisée entraîne la disparition accélérée des entreprises, des biens, des services, des emplois et une paupérisation accrue des individus et des familles…

Nous savons que le retour à la croissance d’avant la crise est un leurre et que les secteurs classiques vont continuer à perdre des emplois en générant beaucoup de souffrances physiques et morales, au point de menacer à brève échéance la paix civile et les grands équilibres structurels.

Aucun acteur conscient, éclairé et responsable, ne peut soutenir la poursuite d’une politique de l’autruche pour un retour à « la croissance d’avant » alors que les signaux d’un effondrement général du modèle clignotent de partout.

La rapidité de l’information et l’efficacité des réseaux sociaux nous montrent que les exactions quotidiennes qui mettent la planète au pillage ne pourront rester impunies.
Les initiatives internationales comme End Ecocide et le Tribunal International des crimes contre la Nature, assimilés aux crimes contre l’humanité, sont les prémices d’une mobilisation citoyenne pour l’établissement d’un nouveau contrat social, et       d’un « art de vivre » ensemble  …

Ce que nous subissons est simplement un réveil des consciences qui refusent dorénavant l’injustice et le mensonge comme mode de gouvernance.
Le monde s’effondre, non pas dans une crise économique, mais dans une crise des valeurs et de la confiance qui s’apparente à une « crise d’amour »…
Le manque d’alignement de nos pensées sur le cœur, le manque d’amour du « prochain » dans nos actes et dans nos projets, l’indifférence à la souffrance des autres est à l’origine des désastres sociaux et des guerres qui endeuillent le monde.

Alors soyons délibérément utopistes et anticipons le monde de demain en créant aujourd’hui la coopération, la solidarité, la compassion entre tous.

Ces 22es Entretiens  ouvriront des espaces de témoignage, d’apprentissage et d’expérimentation pour la tête, le cœur et les mains.
La simplicité recèle de grandes surprises et de grands talents pour ceux qui font confiance à la vie et à l’intelligence du coeur.

Sur les bases décrites ci-dessus,  nous pouvons aider les collectivités territoriales à gérer la précarité, le chômage, les besoins de première nécessité, la sécurité, l’habitat, l’énergie, le recyclage, l’éducation, la santé…leur lot commun dorénavant…

Appuyons-nous sur l’Intelligence innée des populations qui se croient impuissantes mais sont capables, dès qu’elles s’organisent en réseau, de faire des prouesses d’inventivité, de résilience et de résistance, pour peu qu’elles visent un idéal commun, et celui que nous proposons est de taille :
Comment sauvegarder nos ressources et notre sécurité, comment réparer la terre et préserver la paix pour nous-mêmes et les générations futures…

La puissance de l’énergie d’un groupe déterminé, ayant foi dans ses objectifs est incommensurable (Goethe souligne ce principe dans un texte sur la Providence).

Grâce au réseau internet, nous sommes en connexion avec des groupes et des inventeurs du monde entier qui chacun dans leur sphère de compétence et dans leur région, ont réalisé de telles opérations de survie avec des ressources et des matériaux nouveaux, avec des technologies innovantes…

L’ élan général pourrait s’inspirer et ressembler à la naissance d’Auroville en Inde.
(Voir film de Michèle Decoust).

REJOIGNEZ-NOUS les 11 – 12  et 13 octobre 2013, dans le beau village de Pierrefitte-sur-Sauldre, en Loir-et-Cher, pour vivre une aventure joyeuse et  féconde et travailler ensemble à notre éveil et à notre métamorphose pour que le monde change.

Philippe Desbrosses.
Président d’Intelligence Verte

 

Le programme détaillé est à l’onglet PROGRAMME


En 2012, les Entretiens eurent pour thème :

AUTONOMIA,
ou les voies nouvelles vers l’ autonomie

 

Les photos des Entretiens de Sologne 2012

Loucia Malherbe

Rachel Pugnere


Loucia Malherbe et
Rachel Pugnère,

vous font revivre en images
quelques grands moments des Entretiens 2012…

 

Pour visualiser l’ensemble de la galerie, et agrandir une photo, cliquez sur ‹ Show picture list ›,
Pour revenir au diaporama, allez à pagel précédente

Photos des Conférences et Tables-rondes 2012

Photos du 1er Ecofestival:

Photos des différentes démonstrations :
Construction d’une maison de paille, maison de fustes
ou rondins, briques de terre crue, construction d’une
butte Morez, fabrication de biochar, fonderie artisanale,
et visite des différents stands

Démonstration de Métallurgie artisanale :

Gaspard Hervé et ses compagnons forgerons ont reproduit devant le public une technique artisanale de production de fonte de fer, ignorée depuis l’invention des haut-fourneaux et ont fabriqué des outils de jardin.

 

Création d’un Mandala autour d’ Isabelle Henry

Pendant trois jours, des enfants ont créé un mandala autour d’un chêne, en utilisant  cucurbitacées,  fleurs, fruits, mousse, coquillages, noix et graines en tout genre…

 

Ateliers Divertissement : Conte, Jeu ECOLANDI, Poterie,
Cuisine aux fleurs…

 

L’ ambiance des 21es Entretiens de Sologne…

Pauses dans le parc, au restaurant, soirées théâtre, musique…

 


Retour en image sur les Entretiens 2011 :

Nous y fêtions le 20ème Anniversaire
des Entretiens de Millançay…sur le thème :
VIVRE HEUREUX… C’ EST POSSIBLE !

Un très beau reportage de François DELONNAY
qui vous  dévoile la richesse des échanges,
l’enthousiasme des participants et la bonne humeur qui
règne chaque année…

Une recette magique dont Philippe Desbrosses semble détenir le secret…

20 es Entretiens – 1ère partie

20 es Entretiens – 2ème partie


 les Entretiens de Sologne sont organisés par
Philippe Desbrosses
  et  l’ association Intelligence Verte

 


Comments are closed.