bandeau

anciennement Entretiens de Millançay

Les Entretiens de Sologne 2014 ont eu lieu
les 26 – 27 et 28 septembre 2014

 dans l’écrin de verdure de Chaumont-sur-Loire,
où se déroule chaque année
le Festival International des Jardins.

La marraine de cette 23ème édition était Coline Serreau

 Le thème  : « LA FORÊT QUI POUSSE… »

Domaine de Chaumont-sur-Loire : Conférences du vendredi 26 septembre
& Festival International des Jardins


Le 2ème Diaporama
:
La Gendronnière : Conférences du samedi 27 et du dimanche 28 septembre,  repas et spectacles
est à la page PROGRAMME

 

à venir prochainement:  les vidéos des conférences filmées par Sikana.

Nous avons exploré cette forêt qui pousse sous tous ses aspects :
L’arbre pilier de l’écosystème, dont on découvre toujours plus de nouvelles aptitudes et de possibilités, les bienfaits apportés par l’arbre y compris en agriculture, ses vertus médicinales et  l’interrelation entre l’homme et l’arbre,

mais aussi, «  la forêt d’initiatives… qui pousse actuellement, et de plus en plus vite, dans nos villes et dans nos campagnes » : L’essor des Incroyables comestibles (Incredible Edible), Femmes semencières, Slow Food, Slow Money, Nouveaux circuits de distribution (La Ruche qui dit Oui), le Mouvement des Colibris etc. et aussi les voies qui s’ouvrent vers de nouveaux modes de gouvernance …

 «  Que le fracas de l′arbre qui s’effondre…
ne fasse pas oublier le murmure de la forêt qui pousse  »

 
L’ éditorial de Philippe Desbrosses :

Je suis tenté d’écrire à la manière rapide des messages SMS :

                       OUVAT’ON ?

Après « Plus Belle la Crise »(1) qui nous ouvrait des horizons riches de promesses sur l’opportunité de changer de modèle… l’étau se resserre de semaine en semaine sur les promoteurs d’une croissance en désarroi, jusqu’à extinction finale si nous continuons à ne pas comprendre.

Il convient donc de poursuivre la réflexion. Nous n’allons pas nous laisser aseptiser et rapetisser par la Pensée Unique, celle du « Grand Marché » où tout se vend et tout s’achète, où la vie se résume à l’aptitude à faire des « affaires »…mais nous allons suivre l’exemple de la forêt qui pousse et qui vit pour le bien-être commun des créatures qui la composent. En fonctionnant sur le modèle du don et de la réciprocité  les mycorhizes(2) ne facturent pas leur service à l’arbre qui les abrite et l’arbre ne facture pas les services qu’il rend à l’ensemble de l’écosystème…
Comment est-ce possible ? Aucun intermédiaire, aucun spéculateur ne prélève sa dîme et pourtant ça marche !

Nous serons bientôt 9 milliards de terriens qui veulent tous jouir du même niveau de vie. Quoi de plus normal dans un monde qui se déclare « équitable » sauf que la débauche de gaspillage qui accompagne cet objectif est sans issue pour le genre humain.

Notre existence a-t-elle un sens ? et si oui quel est-il ?

Le philosophe Denis MARQUET (3) nous explique que dans notre culture « scientifique » il est préférable de «savoir ce que l’on fait» sous peine d’être suspecté de désordre mental.
Mais si nous savons ce que nous faisons, alors nous ne faisons que ce que nous savons… Cela signifie que nous limitons notre action à ce que notre mental a pu penser d’avance. Nous ne pouvons donc nous laisser ni surprendre ni inspirer.
De même, nous ne sommes capables de vouloir que ce que nous savons.
Or il n’y a de savoir que du passé ou de ce qui répète le passé.

En conséquence, nous vouons nos actes à la répétition; nous leur interdisons d’ouvrir sur du nouveau, nous les fermons à toute créativité…C’est l’effet pervers de la pensée scientifique, devenue dogmatique et l’explication de l’état de nos sociétés matérialistes en rupture avec la nature.

Les Entretiens de Sologne réuniront cette année encore,
pendant trois jours, plus de 50 intervenants de réputation internationale qui ont pour vocation de penser librement et d’offrir des voies transversales à la résolution de la crise.

La phase de chaos apparent que nous observons actuellement est le passage obligé vers la renaissance d’un nouvel équilibre.
C’est évidemment douloureux mais inéluctable et magnifiquement illustré par la métaphore de l’arbre, en fin de vie, qui s’effondre dans un fracas assourdissant mais n’arrête pas pour autant le murmure de la forêt qui pousse…

La forêt qui pousse est là, partout sous nos yeux,  avec ces multiples initiatives citoyennes qui foisonnent discrètement autour de nous et montrent une jeunesse brillante, généreuse, altruiste qui réinvente le monde au quotidien et retrouve le sens commun de notre existence terrestre.

Philippe Desbrosses
Président d’Intelligence Verte

Notes :
(1) « Plus Belle la Crise » était le thème des Entretiens 2013.
(2)  Les  mycorhizes sont des champignons qui vivent en symbiose avec l’arbre hôte dans un mécanisme d’entraide.
(3) Denis Marquet, philosophe : http://denismarquet.com/

 

« à mesure que nous continuons à liquider les actifs naturels du monde,
à la poursuite de ce que nous appelons le « progrès »,
les nombreux défis sociaux que nous espérions résoudre par la croissance économique : pauvreté, stress, mauvaise santé,
sont tous en augmentation »

Charles Windsor Prince de Galles

 

 Tous les détails des Entretiens 2014
sont à
l’onglet PROGRAMME


Les Jardins de Chaumont sur Loire

Comme les Entretiens de Sologne ,
Le Festival des Jardins de Chaumont sur Loire a vu le jour en 1992.

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire

 


 Résumé des Entretiens des 3 années précédentes :
voir l’onglet ARCHIVES

 


 les Entretiens de Sologne sont organisés par
Philippe Desbrosses
  et  l’ association Intelligence Verte

 


Comments are closed.